“C'est dans ton coeur que se trouve les étoiles de ta destinée” 
(dit Seni à Wallenstein)

Allégeons différemment les fêtes de fin d'année

Par Alexandra Palao | 12 décembre 2019
Les recettes pullulent dans les magazines féminins pour faire des repas de fêtes légers en matière grasse, pour mettre en place des stratégies post-fêtes pour dissoudre les excès. Le jogging après l'orgie, le jeûne après les excès. 

Et s'il y avait une autre voie? 

Il y a quelques jours, j'ai lancée sur Instagram une aventure sur 20 jours pour commencer à éclairer cette voie.

Le contexte 

 L'arrivée des fêtes de fin d'année génèrent un stress.
Un stress lié à plusieurs situations et émotions : la peur de trop manger, de grossir, de devoir résister, de devoir subir les commentaires sur une prise de poids au centre des conversations. Frustration, colère, agacement. Autant d'émotions qui peuvent faire manger davantage. 
Entendre "tu devrais faire attention","tu ferais mieux de reprendre des légumes plutôt que des patates"..... C'est valable pour les enfants. 
Bref, tous les idées reçues qui peuvent exister aujourd'hui. Oui, idées reçues. Donc croyances. Des croyances qui pèsent lourds sur les épaules des mangeurs, petits et grands. 

Mon intention Réduire ce stress.

Comment? En commençant à éclairer le comportement alimentaire sous un angle intuitif et intégratif. 
Commencer à comprendre davantage ce qui se joue, sans se juger, pour avancer vers un comportement régulé et revenir, patiemment, au poids d'équilibre du corps. 

Praticienne du Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids, je suis reconnaissante à JP ZERMATI, Gérard APFELDORFER,Bernard WASFELD et à l'ensemble de mes collègues et formateurs.  Nous oeuvrons tous pour une prise en charge différente et non stigmatisante. J'ajoute un travail de reconnexion au corps à travers le yoga. 


Où nous en sommes...

  •  Premier pas : prendre conscience de l’intention de contrôle (en vue de garder la ligne, maigrir ou ne pas grossir)- si elle est présente- dans nos choix alimentaires. Car parfois nous pensons que c'est le seul moyen pour faire face au contexte alimentaire actuel (pléthore,tyrannie nutritionnelle, obsession du manger sain).  Et faire en sorte que l’alimentation reste à sa juste place : source de plaisir, instant présent et soin de soi 
  •  Deuxième pas : Comprendre que l’alimentation et nos choix alimentaires sont là pour rétablir 3 équilibres :énergétique, nutritionnel et émotionnel
 
  • Troisième pas : Entre-apercevoir le pouvoir de l'attention : être là en mangeant (attentif aux sensations corporelles, aux messages sensoriels et aux évolutions des saveurs, textures) optimise les apports alimentaires et la régulation du poids.
 
  • Quatrième pas :  mettre en lumière le pouvoir de nos pensées!  
Le fait d'avoir des pensées négatives sur notre poids, sur les aliments nous empêchent d’en retirer pleine satisfaction. Ces pensées génèrent une ou plusieurs émotions qui voilent la perception du rassasiement(l’annonce de la fin de repas : plus d’envie, nada). Une pensée va générer une émotion qui va générer un comportement (trop manger). Des pensées dont nous n'avons même pas conscience la plupart du temps. 

À noter que le rassasiement est mental et non gastrique. On peut être rassasié d’un plat et avoir encore envie d’un autre. La meilleure illustration est celle d’un enfant qui ne veut pas finir son assiette et qui veut un dessert. Et oui, c’est fonctionnel!!

Nous poursuivons l'exploration jour après jour jusqu'à Noël. 

Envie d'en savoir plus? 

Rdv sur alexandra_palao sur Instagram

Cette aventure a également pour but de réduire les clichés sur les personnes en surpoids, obésité. De changer de regard sur soi et donc sur les autres. Devenir plus bienveillant avec le corps, ses limites, le poids. Et choisir de prendre soin du corps qui est là, tel qu'il est aujourd'hui, pour le ramener, pas à pas,  durablement vers son poids d'équilibre. 

Merci pour votre attention. 
Que vos fêtes se déroulent sous le signe du réconfort, du partage et de la bienveillance. 
 

Partager cet article